Author Archives: Angers Actu

marche de l'immobilier angevin

L’immobilier à Angers : l’avis de deux professionnels du secteur

Angers Actu est allé à la rencontre de deux professionnels du secteur de l’immobilier Angevin : Laurent Bouly, gérant de l’agence Nestenn Angers Foch et Denis Baraille, gestionnaire de patrimoine chez Axa Prévoyance et Patrimoine.

laurent boulydenis baraille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le marché de l’immobilier à Angers est très tendu depuis le début d’année 2020, les prix ne cessent d’augmenter. Pour les investisseurs, il est alors parfois plus intéressant de mettre en vente son bien plutôt que de continuer de le mettre en location. Alors quand faut-il vendre?  Quand faut-il acheter ? Découvrez l’avis de nos deux experts !

Entretien avec deux professionnels de l’immobilier à Angers

Laurent, pouvez-vous nous rappeler ce qui se passe à Angers avec les prix de l’immobilier ?

Effectivement le marché aujourd’hui est au plus haut. Il y a plusieurs raisons à cela :

  • Les taux bancaires sont très bas. De ce fait, un investisseur va voir sa capacité d’emprunt augmenter.
  • La ville d’Angers est très attractive par son environnement, le nombre d’étudiants (plus de 40000 par an).
    Du coup la demande pour des investissements locatifs est très importante. Elle vient de partout, aussi bien d’Anjou, des pays de Loire ou de la région parisienne.

Denis, en tant que gestionnaire de patrimoine, quel est votre point de vue sur la situation ?

Dans la gestion de patrimoine, nous regardons la rentabilité d’un bien immobilier pour savoir si « le placement immobilier » est plus ou moins rentable que le « placement financier » en assurance vie, par exemple. Nous regardons aussi la ventilation du patrimoine entre l’immobilier et le financier, car il est préférable d’avoir les deux dans son patrimoine.

 immobilier à angers

Denis, que conseillez-vous pour tous ceux qui ont un bien en location immobilier avec une rentabilité faible ? D’ailleurs, ce serait quoi pour vous une rentabilité intéressante en immobilier ?

Les ménages un peu « chargés » en immobilier, avec une rentabilité faible (- de 2%) net de charges et taxes, je leur conseille de céder ce bien pour des placements tels que l’assurance vie. Il arrive très fréquemment que des biens qui étaient rentables, autour de 3 ou 4%, soient passés sous la barre des 2% à cause de la hausse du prix de l’immobilier, des augmentations de taxes foncières importante ou encore d’un Taux Marginal d’Imposition plus élevé qu’au moment de l’achat.

Cette action est souvent liée à une étude de transmission de patrimoine, le but étant de diminuer l’assiette taxable pour les droits de succession.

Laurent, est-ce que vous avez des exemples à nous donner sur des plus-values réalisées en ce moment ? Quels sont les résultats du moment ?

Récemment, nous avons des propriétaires qui ont réalisé des plus-values allant de 30000€ à 50000€ sur des petits logements de T1 ou T2. Pour le marché des grands appartements ou pour les maisons, c’est aussi un bon moment pour vendre.

Nos deux professionnels de l’immobilier Angevin restent à disposition pour d’éventuels questions. Vous pouvez les contacter sur leurs comptes Linkedin respectifs :