pano

Le Pont de la Basse-Chaine – La Maine

Un Pont qui revient de loin !

Pont-de-la-basse-Chaine

16 Avril 1850, Un vent de folie vient se fracasser sur le pont de la basse chaîne et ses câbles de suspension (Oui parce qu’avant le pont de la basse chaîne, c’était un pont suspendu). Au-dessus, au pas cadencé, un bataillon de soldats se rendait à Angers pour un passage en revue des troupes. Une partie des hommes avait franchi le pont lorsqu’il se mit à osciller sous l’effet du vent.

Pris de panique, ceux qui étaient encore sur la structure ont essayé de se porter d’un côté à l’autre pour tenter d’équilibrer le tout.

3

En vain et finalement, amplifiant le phénomène, les câbles déjà bien oxydés (ça veut dire rouillés, oui, oui !) ont rompu avec plus de 220 soldats tous tués dans la chute… Le pont n’aura tenu que 11 années et beaucoup en ont voulu au créateur de l’époque : M. Joseph CHALEY (ça se comprend…)

Après ce jeu de cascade, la ville d’Angers décida de construire un édifice bien plus solide : EN PIERRE !!! En 1851, on commence à le construire. En 1856, on inaugure un pont en arc constitué de 5 travées.

Pont-de-la-basse-Chaine--2-
Attention : ces infos sont tirés de sites tels que wikipédia, il y a peut être quelques petites erreurs dans la manière d’expliquer.

Sincèrement, en écrivant cet article je ne m’attendais pas à trouver un sujet aussi passionnant…

A bientôt.

2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>