bac-ile-saint-aubin-2

L’île Saint Aubin : un espace naturel préservé depuis le moyen âge

Ce dimanche 31 août 2014, de 12h à 18h30, à L’île Saint Aubin au Nord-Est d’Angers, accessible par un bac tiré à bras d’homme, vous pourrez découvrir les artisanats anciens du moyen âge pour la clôture de la saison d’animations d’été. C’est l’occasion pour nous de vous faire partager un peu d’histoire sur cette île de 600 hectares de nature préservée.

 

L’île Saint Aubin :
D’où vient son nom ?

« L’île est un territoire assez particulier » nous explique Stéphanie MOULARD de la maison de l’environnement, « puisque l’Homme a investi ce territoire depuis à peine un peu plus de 1000 ans« . En 970, l’île est transmise en héritage aux bénédictins de Saint Aubin (d’Angers). Ils décident de supprimer la végétation, très dense, de créer tout un réseau de canaux et de drainage pour assécher les marécages et développer l’activité agricole qui est toujours l’activité principale sur l’île Saint Aubin.

Activite agricole Saint Aubin

Actuellement, quelles sont les activités dominantes sur l’île Saint Aubin ?

« Aujourd’hui, l’activité dominante c’est d’abord l’agriculture, l’activité quasi-exclusive de l’île, par le biais de la fauche et du pâturage, donc une activité liée à l’élevage. La seconde activité, c’est plutôt celle de loisir et touristique, à travers la guinguette située à proximité du bac, et la maison Saint Aubin qui permet de sensibiliser le public […] « .

maison-de-l-ile-saint-aubin

Ancienne ferme et maison de l’Île Saint Aubin

 

guinguette-ile-saint-aubin

Guinguette de l’île Saint Aubin

Le bac de l’île Saint Aubin avec le meilleur moteur au monde…

Silencieux, écologique, le moteur du bac de l’île Saint Aubin c’est le passeur et ses bras. Ils sont trois en haute saison à se succéder pour faire passer les visiteurs et les propriétaires d’un bord à l’autre de la Mayenne. Notre passeur du jour nous explique que lorsque l’eau monte, le courant est très important donc il faut beaucoup de force pour atteindre l’autre rive. C’est donc avec plaisir qu’il accepte l’aide des « passants ». Tous s’y donnent à cœur joie, tirant avec panache le câble de métal tendu entre les deux berges. « Le plus difficile, c’est quand on fait passer les vaches ou les foins« . Avec le poids, la partie immergée du bac est plus importante et augmente la prise du courant sur l’embarcadère. Du coup, même avec le câble en acier, « on a parfois besoin de se faire tirer par un véhicule de l’autre côté« . Heureusement, c’est une opération qui n’est pas renouvelée tous les jours. C’est un travail un « peu » moins difficile en période d’été.

bac-ile-saint-aubin

bac-ile-saint-aubin-2

Clôture de la saison d’animation d’été : Dimanche 31 août 2014 de 12h à 18h30

La compagnie franche du Khatovar, formée de 15 passionnés des techniques du moyen âge, viendront partager avec vous leur savoir-faire et leurs connaissances. Comme nous explique Clément LORIOUX, le président de la compagnie, « l’important c’est que le public participe, on n’est pas un musée vivant donc on veut faire participer le public. Avec toutes les activités qui vont être présentées ce week-end, le cuir, l’herboristerie, la calligraphie et la forge, l’objectif c’est que le public utilise les outils, fasse des choses, partage les gestes du moyen âge tout en apprenant ces arts anciens. »

compagnie-franche-khatovar (4)

compagnie-franche-khatovar

cable-en-acier

Câble en métal de l’île Saint Aubin

 

Photos et Copyright : Angers Actu

Illustration de la fête médiévale : Compagnie Franche de Khatovar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>